ASP AU XXIe SIECLE

Les trois présidents qui vont se succéder au cours de l’histoire récente auront pour objectif de poursuivre la mutation de l’ASP pour la faire entrer dans la modernité.

PHILIPPE FAURE-BRAC, PRÉCURSEUR DE L’ASP AU XXIe SIÈCLE

1995 Philippe-Faure Brac accède à la présidence de l’ASP, auréolé de gloire par son titre de Meilleur Sommelier du Monde, obtenu à Rio en 1992, il sait que les temps sont propices pour donner à l’ASP toute la dimension qu’elle mérite.   Pendant neuf ans, il va raviver à chaque instant la flamme de la sommellerie française et parisienne sachant mener de front outre l’animation de l’ASP, la gestion de son établissement le Bistrot du Sommelier créé en 1983, des interventions régulières à la radio et à la télévision, la rédaction d’articles et d’ouvrages sur la dégustation   2000 Il initiera la section Meilleur Ouvrier de France en sommellerie et représentera l’ASP auprès de l’UDSF et de l’ASI ! « Le président n’est rien sans une équipe » aura-t-il l’habitude d’expliquer.   Philippe Faure-Brac, explique pourquoi Paris reste un pôle attractif de la sommellerie au XXIème siècle. « L’Ile de France est la zone qui rassemble le plus d’écoles ayant une mention complémentaire sommellerie. Et Paris connaît aussi la plus forte concentration de sommeliers professionnels en France. Tout cela me porte à en faire un centre d’animation de premier ordre. Et ce n’est pas par hasard si on vient de l’étranger pour faire des stages dans nos établissements ni si nos collègues trouvent facilement des places à l’étranger. A l’ASP nous nous efforçons de valoriser à la fois le fond et la forme de la profession. »   Enfin, c’est sous la présidence de Philippe Faure-Brac que l’ASP donne une dimension spectaculaire à ses soirées annuelles, jusque là réservées aux seuls adhérents. Au cours de ces galas, dont certains ont pu rassembler jusqu’à 700 convives, et où sont servis on s’en doute des vins prestigieux, a lieu une vente aux enchères. Si, les premières années les fruits de ces ventes ont permis à la Caisse d’entraide de l’ASP de se renflouer, très vite l’ASP a tenu que ce soit une œuvre caritative à caractère national, qui en soit bénéficiaire.

Philippe Faure-Brac
Philippe Faure-Brac
Table Gala ASP 2013

DE NOS JOURS, LA PROFESSION SE RASSEMBLE SOUS UN ÉVENTAIL DE MÉTIERS AUSSI DIVERS QUE COMPLÉMENTAIRES.

Jean-Michel Deluc
Jean-Michel Deluc

En 2004, c’est un autre fidèle de Jean Frambourt qui prend la relève : Jean-Michel Deluc. Formé à l’école française et anglaise, il entre à l’ASP en 1981. Il a su prolonger la modernisation de l’ASP en lui créant un site web vvww.sommeliers-paris.org.   La même année, il développe le prix Rothschild : Vocation Sommeliers.   Enfin c’est lui qui expliquera que si le métier repose toujours sur le travail et le service en restauration, il ne peut plus se réduire à cette seule et unique fonction. « Un sommelier est amené aujourd’hui à être aussi bien caviste, consultant. distributeur, agent, acheteur, que communicateur dans les médias ».

DE 12 MEMBRES, L’ASP PASSE A 24, SON PRÉSIDENT JEAN-LUC JAMROZIK FAIT PLACE A UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE FUTURS GRANDS SOMMELIERS

En 2007, Jean-Luc Jamrozik est élu président de l’ASP. La même année, il organise avec les membres du bureau de l’Association le gala des 100 ans de l’ASP.   Son intention est de faire le lien entre le sommelier au sens classique du terme et ce professionnel, formé à la sommellerie mais qui est de plus en plus invité à participer au commerce du vin d’une manière différente en ce début du XXIème siècle. Certes, c’est toujours du savoir et de la passion qu’il s’agit de transmettre mais aussi d’élargir le champ d’action, tout en conservant à la restauration son attrait. Une tâche à laquelle Jean-Luc Jamrozik s’emploie en s’entourant d’un côté de ses pairs qui constituent le bureau actuel et de l’autre d’une jeune équipe. Etre le passeur du métier entre les différentes générations tel est aussi le rôle du président en exercice.

Les Membres du conseil en 2007
Les Membres du conseil en 2007
Jean-Luc Jamrozik
Jean-Luc Jamrozik
David Biraud
David Biraud

Ces dix dernières années Jean-Luc Jamrozik a œuvré pour faire de l’ASP une association de sommeliers en phase avec son époque. Parmi ses nombreuses activités, on notera entre-autres :

 

La modification des statuts de l’association qui passa ainsi de 12 à 18 membres au conseil. Ceci ayant essentiellement pour but d’intégrer la Nouvelle Génération de Sommeliers au bureau.

 

Plus tard, il rajeunit le logo de l’ASP. Une nouvelle identité pour l’association mêlant la symbolique de Paris avec la Tour-Eiffel et la symbolique œnologique de la grappe de raisin et du bouchon de liège.

 

En 2007, il organisa avec ses équipes le Gala du Centenaire des Sommeliers de Paris.

 

Pour Jean-Luc Jamrozik, la sommellerie moderne est un espace où se rejoint les générations de sommeliers expérimentés et les plus jeunes; où chaque vision du métier est complémentaire de l’autre. C’est pourquoi, il a poussé l’essor de la Fraîche Sommellerie.

 

Très impliqué dans la formation de la future génération de sommelier parisien, le président a mis en place les modules de formation pour les jeunes élèves en Mention Complémentaire de Sommellerie. Puis, tous les ans, depuis 2007, il proclame les lauréats du concours en présence des Inspecteurs d’Académie de Paris, Créteil et Versailles.

 

Très impliqués dans le rayonnement de la Sommellerie parisienne au niveau national et international, Jean-Luc Jamrozik et les membres du conseil participent activement aux entrainements des candidats sélectionnés aux différents Concours.

 

Enfin, étant très attaché à réunir ensemble les membres du conseil, adhérents et amis de l’association, le président organisa la première Paulée Décalée de Paris en avril 2015. Tout le monde s’est retrouvé autour d’un verre à côté des vignes de Montmartre pour un petit moment de bonheur partagé.

NOS PROCHAINS ÉVÉNEMENTS