Dépôt dans une bouteille de vin rouge

D’où vient le dépôt dans les bouteilles?

 

par Vitibox in Figaro Vin

Photo : My Vitibox

 
Effrayant pour certains, signe de qualité pour d’autres, le dépôt soulève bien des questions lors des dégustations de vin. Parlons-en pour y voir plus clair!

 

Le dépôt est le résultat d’une réaction chimique à l’intérieur de la bouteille, rendant certains composés insolubles. Trois origines sont possibles: le choix technique du vigneron, l’évolution du vin ou la formation de cristaux de tartres.

Les choix de vinification
Lors de la vinification, le vigneron est le seul décideur des procédures à réaliser en fonction du vin qu’il souhaite créer. En effet, certains vignerons veulent garder leur vin intact, et donc faire le moins de procédures possibles, de peur d’altérer leurs breuvages si précieux. L’absence de filtration ou de collage peut donc être à l’origine de ce dépôt. Lorsque le vin est mis en barrique, le vigneron peut choisir ou non de réaliser ces deux manipulations afin de diminuer les particules en suspension dans le vin en les faisant retomber au fond de la barrique.

La chimie
La deuxième origine possible est une réaction chimique tout à fait naturelle, entre les particules de couleurs, les tannins et l’oxygène. Au contact de l’air, ces deux premiers éléments se solidifient et peuvent se précipiter au fond de la bouteille, notamment dans les rouges de garde. Le dépôt est facilement reconnaissable grâce à sa couleur marron ou rouge très foncé.

Le froid
Enfin, vous pouvez apercevoir dans certaines bouteilles de petits cristaux blancs, pour les vins blancs et rosés, et des cristaux roses pour les vins rouges. Ces cristaux sont le résultat d’un refroidissement de la bouteille (inférieur à -5°C), permettant la formation d’acide tartrique. Ces gravelles peuvent être évitées lors de la vinification, mais parfois, quelques réactions chimiques apparaissent toujours à l’intérieur des bouteilles.

Des astuces existent pour l’éviter au service
A noter : toutes ces réactions sont une preuve que le vin est vivant, traitez-le donc avec douceur ! Néanmoins, si vous vous apercevez que votre bouteille contient du dépôt, vous pouvez éviter ce désagrément avant de le servir à vos invités. Pour ce faire, deux astuces sont possibles.
Si votre bouteille est couchée dans votre cave, redressez-la une demi-journée avant de la servir, pour que le dépôt puisse retomber au fond de la bouteille. Vous pourrez ainsi avoir une meilleure gestion du dépôt lors du service.

La deuxième astuce est celle de la décantation. Cette étape se fait à la lumière afin de pouvoir apercevoir le dépôt dans la bouteille et arrêter l’écoulement dans la carafe à temps. Cette étape doit se faire une ou deux heures avant la dégustation, mais pas plus tôt ! Le vin n’apprécie pas beaucoup le contact avec l’oxygène.